Méthode de contention souple basée sur le positionnement de bandellettes élastiques.

Résiste à l'eau, se garde plusieurs jours

Objectif :  Stimulation des tissus à travers différents récepteurs de la peau dans le but d'améliorer la fonction, rééquilibrage de la région en dysfonctionnement tout en gardant l'amplitude maximale des mouvements

Voie d'Action : mécanique ; neurologique ; proprioceptif

Champs d'Action : musculaire ; ligamentaire ; lymphatique ; neurologique

Indications :

  • Pathologies musculaires : tendinite d'achille, aponevrosite plantaire, épine calcanéenne, syndrome de l'essui glace

  • Pathologies ligamentaires : entorse de la cheville, instabilité du genou...

  • Pathologies des Fascias, Lymphatiques, Rhumatologique : Oedèmes, Hallux Valgus, Syndrome de Morton...

  • Chez le Sportif : amélioration de la récupération, prévention

 

Applications : préventif ou curatif

K-TAPING //

Le K-Taping dans la thérapie quotidienne

 

Le K-Taping est applicable pour un éventail de soins thérapeutiques très varié. Il est devenu un outil indispensable dans le quotidien thérapeutique de kinésithérapeutes, podologues, médecins, ostéopathes...


Pour pouvoir appliquer la thérapie de K-Taping  correctement, il est nécessaire d´avoir suivi une formation spécifique au domaine de compétences de chaque professionnel.

Les professionnels formés portent le titre de "Thérapeute de K-Taping certifié".

Le K-Taping dans le sport amateur et de haut niveau

 

Le K-Taping a fait son entrée en Europe grâce au sport de haut niveau il y plus de 15 ans. Il est utilisé par de nombreux sportifs amateurs et professionnels, dans les sports les plus divers!


L´utilisation de K-Taping aux jeux olympiques, aux coupes du Monde et d´Europe a  montré que les Tapes de couleur font partie intégrante des soins en prévention, soutien, récupération,

anti-douleur et accompagnement de

réeducation à tous niveaux. 

Le K-Taping en podologie

 

Le K-Taping  en podologie est un outil thérapeutique très intéressant pour combler le temps d´attente qui existe entre un examen clinique et la remise des orthèses plantaires, mais aussi en complémemt de celles-ci pour potentialiser le traitement.

 

Il s´adapte aussi bien pour une prise en charge globale type posturologie que pour une approche plus locale, comme par exemple pour la rééducation de déviations axiales, pour le soin anti-douleur (hallux valgus, syndrôme de Morton, aponévrosite plantaire,  talonnade...).

L´Académie de K-Taping a développé les applications spécifiques pour podologues en collaboration avec des podologues du sport expérimentés sur plusieurs années, et est la seule à proposer une formation homogène au niveau mondial.

Le K-Taping en pédiatrie

 

La thérapie de K-Taping trouve sa place dans le soin en pédiatrie, que ce soit en soutien du travail orthopédique, neurologique ou même de nouveau-nés ainsi que de bébés prématurés!

 

Le thérapeute peut ainsi aider à traiter ces petits patients dans une période difficile, et prendre influence sur leur pathologie 24h/24.

Le K-Taping en gériatrie

La thérapie de K-Taping est utilisée depuis longtemps dans le soin thérapeutique en gériatrie. 

Pour une meilleure mobilité et le soutien articulaire (arthrose du genou, périarthrite huméro-scapulaire), la thérapie antalgique (lombalgies, cervicalgies...) et le soutien postural, l´application de K-Taping est devenu un soin à part entière.

EN RESUME :

 

Le K-Taping est une façon différente d’aborder les désordres musculaires, tendineux, ligamentaires et circulatoires. Le strapping classique crée une stabilisation articulaire en limitant les amplitudes mais exerce une pression sur la zone lésionnelle ce qui induit une réduction de la circulation sous cutanée.

Le K-Taping, lui, permet une liberté de mouvement et fonctionne comme une pompe en stimulant la circulation lymphatique. En effet celui-ci va augmenter l’espace interstitiel en soulevant la peau et en créant des circonvolutions à la surface de celle-ci. Le résultat est une diminution de la pression et de l’irritation des mécano-récepteurs sous cutanée.

Antalgie - Souplesse - Circulation

Les quatre principaux effets physiologiques sont :


- un effet sur la fonction musculaire : il facilite ou inhibe la contraction musculaire, selon le type d’application
- la réduction de la douleur par diminution de la pression sur les mécanorécepteurs
- l' Amélioration de la circulation sanguine et lymphatique aidant à éliminer l’excès d’œdème et le drainage des hématomes; - la réadaptation de la fonction articulaire en assistant la physiologie de l’articulation.

Muscles - Douleurs - Articulations

Les différentes techniques correctives enseignées dépendent de la découpe et de la tension appliquée sur la bande :

- correction mécanique (améliore les amplitudes et la stabilité articulaires),
- correction des fascias,
- correction tendineuse (principe proprioceptif par action sur les récepteurs de golgi),
- correction fonctionnelle (aide au mouvement),
- correction «space » (action antalgique),
- correction lymphatique.