Podologie // Le Pieds

La podologie consiste en l'étude du pied pathologique ou normal. Le podologue traite les anomalies constatées par des méthodes orthopédiques (semelles) après un examen clinique minutieux qui prend en compte l'aspect postural du patient.

 

Les pieds sont la base du maintien du corps. Le pied, par l'intermédiaire de certains capteurs, participe avec l'oreille interne et l'oeil à l'équilibre de l'Homme. Un déséquilibre de la posture peut entraîner des douleurs des genoux, bassins, dos...

Le Pied permet alors d'agir à distance sur des pathologies plus ou moins éloignées, grâce à des actions réflexes sur les chaînes musculaires et articulaires.

 

L'Orthèse plantaire contribue à la stabilité du pied ainsi qu'à l'alignement de la posture.

Le Pied à un rôle de stabilisateur, d'amortisseur et de propulseur. Vecteur primordial pour le maintien de l'équilibre et le bien-être de votre corps.

Il est donc indispensable de prendre en compte tous déséquilibres, douleurs, modifications des pieds qui peuvent avoir des répercutions sur l'ensemble du corps.

Motif de Consultation //

Pour tous types de besoin :

Les enfants dès 3 ans : afin de leur garantir une croissance dans de bonnes conditions, il est primordial de déceler et de résoudre les éventuels troubles de la marche au plus tôt. Une première consultation est recommandée dès l'âge de 3 ans, ou plus tôt si l'on constate des chutes fréquentes.

Les enfants et les adolescents pratiquant un sport régulièrement : des conseils peuvent prévenir les blessures ou les pathologies liées à la croissance.

Les femmes enceintes : la prise de poids, la laxité plus grande des ligaments et le déplacement du centre de gravité peuvent créer des appuis douloureux. Un bilan de la statique et des appuis est recommandé.

Les sportifs : les personnes pratiquant un sport plus d'une fois par semaine risquent des blessures et des problèmes liés à l'équilibre. Par exemple, lors de la course à pied, la répétition du mouvements et des chocs peuvent créer des microtraumatismes qui engendreront dans le temps des pathologies tendineuse (tendinites), articulaires (arthrose) et musculaires (contractures, déchirures musculaires).

Les porteurs de chaussures de sécurité : la rigidité représente pour le pied une agression qui peut être contrebalancée par une semelle adaptée, réalisée par un professionnel du pied.

Les personnes âgées : leur système d'équilibration a tendance à devenir moins efficace. Un bilan podologique et une solution adaptée de type d'orthèses plantaires thermoformées peuvent leur éviter les chutes et améliorer leur équilibre en redonnant de bonnes informations à leurs pieds.

Les personnes travaillant debout : cette position peut favoriser les maux de dos et les problèmes veineux. Un bilan podologique peut être réaliser en prévention.

 

Pour certaines douleurs :

  • douleurs de dos (lombalgies)

  • douleurs aux genoux ( gonalgies)

  • douleurs du pied, de l'avant pied (métatarsalgies...)

  • douleurs aux talons (épine calcanéenne...)

 

Autres Pathologies :

Les personnes diabétiques : le pied est une des premières parties touchées par le diabète car le corps à tendance à ignorer les extrémités quand il est en mode de défense. En effet, le pied du diabétique se retrouve avec deux atteintes principales : perte de sensibilité et diminution de la cicatrisation. Le professionnel du pied aura une action de conseil pour éviter les blessures et de prévention par le moulage d'orthèses plantaires pour améliorer l'équilibration.

Les personnes touchées par les pathologies rhumatismales : (polyarthrite rhumatoïde, spondylarthropathie, psoriasis...) ont une diminution de la mobilité des articulations du pied avec une déformation. L'orthèse plantaire aura deux actions : diminuer l'inflammation du pied et prévenir la déformation.

Être bien dans ses chaussures  //

Le confort du pied passe par trois éléments essentiels :

Choisir la bonne chaussure :

Le pied est la partie la plus fragile et la plus sensible d'une personne. Le choix d'une chaussure bien adaptée au pied permettra bien souvent d'éviter l'apparition de déformations et de douleurs de l'avant-pied. La chaussure la plus recommandée est celle qui maintient une répartition harmonieuse des charges entre l'arrière-pied et l'avant-pied.

- un talon ne dépassant pas 3 à 4 cm.

- un contrefort postérieur assez rigide permettant de bien engainer le talon.

- la chaussure doit être suffisamment large et à bout arrondi pour laisser aux orteils la place de bouger et pour leur permettre de conserver  une position anatomique.

- laisser 1,5 cm en avant-pied.

- choisir la bonne pointure.

- attention aux déformations de la chaussure à la marche !

Choisir la bonne chaussette :

- Confortable : une différenciation pied droit / pied gauche, des renforts et des coutures plates pour éviter frottements et ampoules.

- Respirante : pour une régulation de la température de vos pieds, quelle que soit la saison.

Avoir des orthèses plantaires adaptées :

Si des orthèses plantaires vous sont nécessaires, elles seront indispensables à votre bien-être en assurant une parfaite liaison pied / chaussure pour un confort et des sensations optimales. Les orthèses plantaires peuvent être très fines et s'adapter aux différents types de chaussures.

L'examen clinique podologique et postural  //

Le bilan clinique doit permettre de mettre en évidence les indications ainsi que toute contre-indication à l'emploi des techniques relevant de la compétence du pédicure-podologue.

Analyse du motif de consultation chez le podologue

Les raisons pour lesquelles vous venez consultez constituent votre "motif de consultation". Vous pouvez être envoyé par votre médecin généraliste ou un spécialiste (rhumatologue, médecin du sport, chirurgien orthopédiste, ...) ou venir consulter de votre propre initiative.

Dans tous les cas, le podologue, par l'intermédiaire d'un interrogatoire ciblé analyse les circonstances de survenue de vos douleurs ou de vos gênes et reconstitue avec vous l'histoire de votre maladie.

Cette étape est indispensable pour la bonne compréhension de vos préocupations et la mise en place d'un traitement podologique cohérent.

Evaluation de la douleur chronique et du soulagement

En présence de douleur, l'évaluation de celle-ci peut se faire par l'intermédiaire d'un questionnaire à remplir par le patient pour en évaluer le siège et l'intensité. Une échelle visuelle analogique (EVA) pourra être utilisée pour préciser le niveau de la douleur.
L'importance du soulagement après traitement pourra être évalué suivant les mêmes méthodes.

Examen posturostatique ou morphosatique

L'analyse de la position des différentes masses et segments corporels dans les trois plans de l'espace, par l'observation des translations, des inclinaisons et des rotations, permet la mise en évidence des déséquilibres du tonus et de l'organisation du système postural.

L'examen réalisé sur un podoscope permet de visualiser les appuis plantaires au sol à l'aide d'un miroir.

 

Examen posturodynamique

Cet examen validé et reproductible, permet par des maneuvres de tester les mobilités articulaires et les dysfonctions proprioceptives du rachis, du bassin et des membres inférieurs.

L'examen posturodynamique permet également de localiser des zones nociceptives podales, conscientes ou non, qui peuvent entraîner une modification de la posture ou de l'équilibre en position debout.

Grâce à sa reproductibilité, il est également un bon indicateur de l'efficacité du traitement par orthèses plantaires (semelles orthopédiques) dans le temps et constitue un moyen de suivi performant.

Examen baropodométrique : analyse statique et dynamique

L'examen clinique podologique et postural peut être complété par des mesures sur plateforme baropodométrique, encore appelée plateforme de force.

Cet appareil permet, grâce à de nombreux capteurs, de mesurer avec précision la répartition des pressions plantaires au sol dans différentes circonstances et de quantifier les hyper-pressions (parties du pied où l'appui est anormalement élevé).

L'examen pourra se faire en position debout statique dans un but plus postural (analyse du centre des pressions podales) ou à la marche, en dynamique, dans un but plus biomécanique.

Conseils d'entretien d'une semelle //

- laver à la main, avec une éponge humide à l'eau tiède (30°) et au savon.

- ne pas exposer au soleil ni à aucune autre source de chaleur (radiateur...), ne pas les passer à la machine à laver.

- sortir les orthèses plantaires des chaussures le soir pour les assécher.

Les orthèses plantaires réalisées sont à renouveler régulièrement (usure des matériaux, évolution des besoins...).

Un Bilan ANNUEL est donc fortement recommandée.

Elles sont nettoyables.